23/02/2018

Contre l'exclusion des femmes et pour la diversité

Campagne électorale candidate communication créativité dictature droits débat démocratie engagement enjeux femmes humour gouvernement loi électorale mobilisation mode de scrutin marché médias participation médias sociaux partis politiques MCG peuple pouvoir prise de cision révolution scrutin société vote Etat éducation élections cantonales

 

Pour la diversité et contre l'exclusion des femmes 

 

 A votre avis, pour quelles raisons devriez-vous voter pour des femmes ?

Cette question en suscite plein d'autres, n’est-ce pas ?

 

J’ai l’intime conviction que la présence d’un plus grand nombre de femmes en politique permettrait d'en améliorer l’image et la crédibilité. Pour preuve, plusieurs études faites au niveau mondial tendent à démontrer les changements opérés dans le langage et le comportement des élus masculins. En effet, dès lors que des femmes ont commencé à siéger, ils sont devenus moins agressifs, ceci dans de différentes instances politiques, à quel que niveau que ce soit.

Il est également aisé de constater que malgré leur appartenance politique, majoritairement, les femmes ont en commun certaines préoccupations et certains intérêts. Par exemple : elles tendent à privilégier les questions sociales (la garde d’enfants, l'égalité salariale, la défense des aînés), les préoccupations en relation avec l'intégrité physique (les violences domestiques, le racket chez les jeunes, les agressions à caractère sexuel) et le développement du mieux vivre ensemble (développement humain, lutte contre la précarité, appui des services sociaux).

Bien évidemment, les hommes soulèvent des questions qui intéressent les femmes et qui sont en relation avec leur vie au quotidien. Cependant, lorsqu'un sujet concerne des problématiques auxquelles les femmes sont confrontées, qui mieux qu'une femme est en mesure de fournir des explications, de les défendre et de les représenter au sein d'un hémicycle ? Il est important que la représentativité de notre société soit également de mise au niveau des personnes élues.

La représentation des femmes au niveau de l’exécutif cantonal ne reflète pas la réalité démographique de Genève. Dès lors, il m'importe de pouvoir participer pleinement et activement au développement de mon canton et de faire face aux défis que nous réservent les années à venir. Plus que tout, je souhaite mettre au service des résidents genevois mes expériences de vie, ma capacité d'anticiper et d'analyser, ainsi que ma détermination dans le traitement de dossiers.

Pour ne parler de ce dernier mandat, une seule femme sur 7 sièges !

A notre époque, ceci parait invraisemblable.

Cette année, ensemble, nous devons être en mesure d'élire plus d’une femme au Conseil d’Etat.

Il n'est pas concevable que la partie la plus représentative de la population de notre commune (50,1 %) ne soit une nouvelle fois pas ou peu présente au sein du pouvoir exécutif de notre République.

Mesdames, et vous aussi Messieurs, soutenez ma candidature :

 

Votez la liste N°4 - Ana ROCH (Mauro Poggia, Daniel Sormanni)

 

De la parole aux actes, il n’y a qu’un pas : l’action.

Bâtissons ensemble notre avenir. Unis, construisons notre futur.

 

Listes n° 4 – Conseil d’Etat

Liste n°11 – Grand Conseil

MCG

 

Des hommes et des femmes d'actions qui agissent !

10:54 Écrit par Ana Roch | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.