09/05/2015

Camarade Staline, tu as de nouveaux compagnons à Vernier

La ville de Vernier a la chance de bénéficier d’un journal communal mensuel où est diffusé un plénum d’information.

Une pleine page est dédiée aux partis élus au conseil municipal pour vous communiquer des informations afin de vous permettre de vous informer des faits et des gestes qui se passent sur la commune et ce, avec des regards différents.

Une page libre d’opinion et bien pour la section MCG Vernier il nous paraissait primordial de donner notre opinion sur les élections du 19 avril 2015 soulignant les incohérences que relève cette union dite « contre nature ». L’alliance d’un camarade prônant l’élitisme dans la culture et une économie où seul les meilleurs peuvent réussir s’est associé avec des camarades prenant l’argent là où il y en a pour le donner sans contrepartie à d’autres. Et oui, c’est ainsi que l’automobiliste ne peut plus se parquer sans donner sa dîme ou recevoir un mot doux sur son pare-brise. Pour ces raisons, nous voulions publier ce texte :

 

« La victoire par le mensonge se paie tôt ou tard. Le trio gagnant n’est, comme tout ticket de jeu de hasard, qu’une illusion pour le peuple, car c’est toujours l’organisateur de loterie qui gagne !

Observez bien les prochains votes au Grand Conseil et vous pourrez constater l’état de cette sainte alliance de façade lorsque le vétéran PLR votera contre ses alliés qui ne sont pourtant pas des oies blanches. 

En toute logique certains commentateurs sont ravis de pouvoir faire de ce résultat une lecture partiale. Elle leur donne, l’apparence de génies de l’analyse politique alors qu’il s’agit d’un trompe l’œil du système électoral.

La réalité est toute différente puisque seul et sans alliance le MCG fait tout de même 30% à Vernier, ce qui ne ressemble pas à une défaite mais constitue bel et bien à une progression. 

Notre échec n’est que la conséquence des arrangements entre amis qui permettent de protéger le mur de la forteresse du scrutin majoritaire. C’est purement mathématique. Il suffit que, comme à Vernier, les forces opposées sur le fond s’allient pour bloquer l’entrée de ce qu’ils considèrent comme un intrus et le tour est joué. Il n’en demeure pas moins qu’à trois ils ne totalisent que 2/3 de notre force électorale.

Comme tout revers électoral il nous démontre une fois de plus qu’en politique rien n’est simple lorsqu’on dénonce des jeux peu compatibles avec ce qu’est une démocratie qui se veut transparente. 

Ce trompe-l’œil leur a permis de faire passer un canasson pour un étalon tirant vers la victoire une citrouille miraculeusement transformée en carrosse, soudain remplie de réussites mirobolantes alors qu’il ne s’agit en fait que de bouillie pour chats à peine réchauffée. Les verniolans ont donc été dupés et le vainqueur n’est certainement pas la démocratie

Les 5 prochaines années seront donc faites de désillusions qui ne satisferont que la minorité, devenue majoritaire par la grâce d’un abstentionnisme culminant à près de 70%. L’immobilisme sera le compagnon de route et dans 5 ans Rien n‘aura changé à Vernier.

Ainsi est faite la démocratie et il faut savoir accepter son verdict, même si c’est le résultat d’un mensonge. Les candidats du MCG peuvent être fiers d’avoir fait une campagne impeccable, engagée, visible et honnête. Un grand merci à nos militants, bénévoles, et surtout à mes deux colistiers. Cette campagne nous a permis de nous rapprocher de nos électeurs, d’être à l'écoute des autres, loin des dogmes et des magouilles qui font le lit électoral des partis dit traditionnels qui sont passés maître en la matière. »


Il n’y a ni insultes, ni contenus polémiques, ni dénigrants ou diffamatoires. Ce texte ne s’en prend à personne de manière directe ou allusive mettant en cause son intégrité en portant attente de quelque manière que ce soit à son honneur, à sa vie privée ou à son image.  Il ne fait que prendre position sur la problématique des alliances, a fortiori contre nature qui est le cas à Vernier depuis 2011, dès le premier tour. Réalité soulevée à mainte reprise par le MCG et la presse.

Cette censure nous tend à penser que cette vérité dérange et que ce conseil administratif ne peut se prévaloir de défendre la démocratie et ses valeurs puisqu’ils en censurent tous les propos qui ne puissent glorifier leur personne ou leur politique de technocrates. Ils glissent doucement vers le totalitarisme.  

Camarade Staline, tu as de nouveaux compagnons à Vernier et ce ne sont pas les élus MCG !

La censure est la limitation arbitraire et doctrinale de la liberté d’expression. Elle passe par l’examen du détenteur d’un pouvoir. Et que la liberté d’expression est la garantie de la pluralité des opinions pour les citoyens. 

 

« La censure a perdu tous ceux qui ont voulu s’en servir », Chateaubriand



10:24 Écrit par Ana Roch dans Air du temps, Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

04/05/2015

Impôts sur les successions : NON à une initiative mettant en péril nos PME !

 

L’initiative populaire «  Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS », soumise à votation le 14 juin 2015, menace directement la transmission de milliers de PME familiales. Ce sont à fortiori des milliers d’emplois qui risqueraient de disparaître si le texte passait la rampe.

 

Concrètement que propose cette initiative ? De ponctionner un impôt de 20% sur toutes les successions supérieures à 2 millions de francs. Montant qui paraît à première vue élevé mais en intégrant des biens immobiliers des entreprises, on l’atteins en un rien de temps.

 

Quand on y regarde de plus près au moment du passage de témoin, ce ne sont évidemment pas que des nantis ou des descendant de « grands patrons » qui seraient assommés par l’administration fiscale, mais aussi bien des propriétaires de petites PME, tels que mon plombier, mon électricien ou mon garagiste.

 

Toutes les entreprise concernées

 

Les premières analyses menées par les sociétés de conseil tendent à montrer que ce nouvel impôt toucherait déjà des entreprises avec 14 collaborateurs en moyenne, un chiffre d’affaire de 4,1 millions de CHF ou un total du bilan de 3,7 millions de CHF. Définitivement toute société serait concernée indépendamment de sa taille !

 

Je vous rappelle qu’en Suisse, les PME représentent plus de 99% des entreprises et engendrent 60% des emplois. Dont 40% sont des entreprises familiales transmises au sein même de la famille.

 

Même si des exceptions à la règle des deux millions pourraient être envisagées pour les entrepreneurs, nous n’avons aucune garantie de plus elles pourraient n’être que limitées et surtout dépendantes à l’obligation, pour les repreneurs, d’exploiter l’entreprise pendant au moins dix ans.

Si d’avenir cette entreprise serait revendue avant ce délai ; quel qu’en soit la cause, divorce, maladie par exemple, l’administration fiscale enverra la facture de 20% aux propriétaires.

 

Une épée de Damoclès

 

Comment peut-on exiger un tel engagement ? C’est insensé !

Cela entend de devoir provisionner 20%, impossible dans certaines petites PME qui dans la majorité des cas réinvestis la totalité des gains dans l’entreprise années après années. Et pour d’autre cela entend, toujours selon les sociétés de conseils, augmenter le bénéfice annuel de près de 40%.

 

Les partis de gauche ont-ils l’outrecuidance de penser que cela se fera sans restructurations ou sévères mesures d’économies ?

 

Cela nous mène à se questionner si c’est bien cela que souhaitent les syndicats et la gauche (y.c. le Parti évangélique) promoteurs de l’initiative.

 

Cette initiative ne peut que provoquer un effet papillon sur l’ensemble de l’économie Suisse. La successions des entreprises est toujours un moment délicat, qui dans certains cas ou celle-ci est mal appréhendée, préparée peut conduire à la disparition de l’entreprise sans y ajouter des obstacles financiers supplémentaires. Cela ne peut qu’augmenter le nombre de revers.

 

 

NON à cette initiative !!!

 

 

 

Fichier 29.04.15 18 53 32.jpeg

 

07:30 Écrit par Ana Roch dans Air du temps, Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |